The place beyond the pines

Synopsis

Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption. Quinze ans plus tard, le fils de Luke et celui d’Avery se retrouvent face à face, hantés par un passé mystérieux dont ils sont loin de tout savoir…

 Mon avis 

Sans aucun doute, ce film très prenant figurera parmi mon top 10 de l’année 2013 (voir plus si affinités). Je commencerai pas souligner l’éblouissante prestation de Ryan Gosling : cheveux blonds peroxydés, corps sur-tatoué et hyper musclé, il crève l’écran ! D’ailleurs, le rythme du film baisse clairement une fois qu’il n’y apparaît plus, Bradley Cooper souffrant cruellement de la comparaison avec celui qui laissait déjà entrevoir un réel charisme dans « Drive ». Les scènes sont toutes filmées à la perfection et révèlent parfaitement les sentiments discordants ressentis par les personnages. La première scène nous scotche d’entrée ! La structure du film est originale et plutôt bien sentie. Néanmoins, la phase de transition me semble un peu plus laborieuse. On regrettera aussi l’absence de vieillissement apporté au personnage de Cooper, ce qui dénote avec les efforts consentis pour brillamment rajouter 15 ans à Eva Mendes. En résumé, ce film assez particulier est une vraie réussite ! A voir de toute urgence.

Publicités

Promised land

Une confrontation entre l’utilisation de méthodes industrielles récentes d’une part, et la tradition rurale d’autre part : Voici le vaste sujet de ce nouveau film de Gus Van Sant.
Loin d’être hautement dénonciateur à défaut de traiter d’un sujet polémique aux Etats-Unis, ce film nous expose de façon simple le fond du problème, en nous donnant les clés de compréhension nécessaires pour se faire un avis sur la question. Le réalisateur fait preuve de pédagogie de façon efficace et nous délecte d’une belle surprise dans le scénario, prouvant là que ce combat entre l’industriel et l’agriculteur n’est pas équitable. Matt Damon, dans la peau de l’américain « pas méchant mais un peu bourrin », tient très bien son rôle. Écolos ou pas, ce film ne vous décevra pas !